Aisenstadt 2021_email header

Joignez-vous à nous lors de la Journée clinique annuelle André Aisenstadt, qui soulignera la réponse et les efforts incroyables des employés de l’Hôpital général juif depuis le début de la pandémie. Cet événement est accrédité par la FMSQ et les participants recevront un certificat de formation continue après leur participation. Pour l’occasion, nous organiserons un panel sur la COVID-19 regroupant six experts reconnus. Des présentations sont aussi prévues sur un éventail de sujets, notamment la psychiatrie, l’obstétrique, la thrombose, les complications à long terme de la COVID-19 et la fabrication de vaccins à ARN messager novateurs. *Les présentations seront données en anglais.

Date : 28 octobre 2021
Heure : 8h45 à 15h30

HONORÉS 2021

Dans plusieurs départements de l'hôpital, les employés se sont dévoués avec bienveillance et expertise, pour faire face aux défis uniques engendrés par la COVID-19. Nous sommes ravis d'honorer l'altruisme et le leadership dont ils ont fait preuve.

Marc Afilalo, MD, MCFP(EM), CSPQ, FACEP, FRCP
Professeur et chaire, Département de médecine d’urgence, Université McGill, Directeur, Urgence de l’Hôpital général juif
Professeur et Directeur, Département de médecine d’urgence, Université McGill

Georges Bendavid, B. Ing, M.Sc
Directeur des services techniques, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'île-de-Montréal

E.  Ruth Chaytor, MD, FRCSC
Professeure adjointe en chirurgie, Université McGill
Chirurgienne orthopédiste spécialiste du pied et de la cheville, Directrice des services chirurgicaux, l’Hôpital général juif

Dr Justin Cross
Directeur de la santé numérique au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal

David Diachidos
Chef du service de la buanderie et lingerie, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Ile-de-Montréal, Président du conseil d'administration du CPE les frimousses du CCOMTL

Khan Du Dinh
Adjoint à la DRHCAJ - Sécurité globale, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Beverly Kravitz
Directrice des ressources humaines, communications et affaires juridiques, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Roderick R. McInnes, CM, MD, PhD, FRSC
Titulaire de la chaire Alva en génétique humaine
directeur émerité
Institut Lady Davis

Carmela Pepe, MD, FRCPC
Assistant Professor of Medicine, Division of Pulmonary Diseases
Département de médecine, directrice médicale des unités de COVID-19 et de l’unité d’enseignement clinique K-7, Hôpital général juif

April Shamy, MD, FRCPC
Professeure agrégée, Université McGill
Département de médecine, Division d'Hématologie, directrice médicale des Unités Covid et K7 de l’Hôpital général juif

Roberta Shear, MD, FRCSC
Directrice de l’obstétrique et de l’échographie obstétricale de l’Hôpital général juif
Directrice adjointe du programme McGill OBGYN Residency
Professeure agrégée, Université McGill

Elliott Silverman, PMP, CRP
Directeur à la Logistique et à l’Internet des objets, l’Hôpital général juif

Lucie Tremblay, inf., M.Sc., Adm.A., CHE, ASC
Directrice des soins infirmiers, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Anthony Turi
Chef de service - Services environnementaux, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Paul Warshawsky, MD, CM, FRCP(C)
Chef, Département des soins intensifs adultes de l’Hôpital général juif
Professeur adjoint de médecine, Université McGill

Karl Weiss, MD, MSc, FRCPC
Chef du service des maladies infectieuses, Hôpital général juif, Professeur, Faculté de médecine, Université McGill

EN SAVOIR PLUS SUR LES PRÉSENTATEURS

EMILIA LIANA FALCONE, M.D., PH. D., FRCPC

Directrice, clinique de recherche IRCM post-COVID-19 Directrice, Unité de recherche en microbiome et défenses mucosales Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) Professeure adjointe de clinique, Université de Montréal

La Dre Emilia Liana Falcone est directrice de la clinique de recherche IRCM post-COVID-19 et directrice de l’Unité de recherche en microbiome et défenses mucosales à l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM). Elle est aussi professeure adjointe de clinique à la faculté de médecine de l’Université de Montréal et spécialiste des maladies infectieuses au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), et elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le rôle du microbiome dans l’immunodéficience primaire. Pendant la pandémie de COVID-19, la Dre Falcone a créé la clinique de recherche IRCM post-COVID-19, unique à Montréal. Cette clinique évalue les séquelles des personnes qui ont développé une forme grave de COVID-19, au moyen d’un protocole de recherche (clinicaltrials.gov; NCT04736732) et d’une biobanque visant à comprendre les mécanismes qui sous-tendent la pathogenèse du syndrome post-COVID-19.


DAVID FISMAN, MD

DAVID FISMAN, M.D.

Professeur d’épidémiologie, Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto Chef du volet préparation en cas de pandémie, Institute for Pandemics, Université de Toronto

Le Dr Fisman est un médecin-épidémiologiste qui s’intéresse à la recherche combinant l’épidémiologie appliquée, la modélisation mathématique et l’économie de la santé appliquée. Il a obtenu des diplômes en médecine et en épidémiologie aux universités Western, McGill, Brown et Harvard, et il a occupé des postes à Drexel, McMaster et Princeton, ainsi qu’à l’Université de Toronto, où il est actuellement professeur d’épidémiologie. Il fait actuellement partie du comité de science et de modélisation sur la COVID-19 de l’Ontario et reçoit du financement d’urgence des Instituts de recherche en santé du Canada pour la recherche sur la COVID-19. Il dirige le volet de la préparation aux pandémies au nouvel Institute for Pandemics de l’Université de Toronto.


SUSAN KAHN, M.D., PH. D.

Professeure de médecine, Université McGill

La Dre Kahn est une épidémiologiste clinique et une interniste attachée à l’Hôpital général juif, où elle est aussi fondatrice et directrice du Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation. Elle est professeure permanente et directrice adjointe de la recherche à la faculté de médecine de l’Université McGill. Elle a fondé le programme de postdoctorat sur la thrombose à l’Université McGill et en a été la directrice de 2007 à 2018. Elle est codirectrice de CanVECTOR, un réseau national de recherche et de formation sur la thromboembolie veineuse financé par les Instituts de recherche en santé du Canada. En 2016, elle a été intronisée à l’Académie canadienne des sciences de la santé (ACSS). L’intronisation à l’ACSS est considérée comme l’un des plus grands honneurs au sein de la communauté universitaire canadienne.


VANESSA POLIQUIN, M.D.

Professeure agrégée au département d’obstétrique, de gynécologie et de sciences reproductrices, cheffe du service d’obstétrique, Women’s Hospital, Health Sciences Centre Winnipeg

La Dre Poliquin a étudié à la faculté de médecine de l’Université Western Ontario et a fait sa résidence en obstétrique et gynécologie à l’Université du Manitoba. Elle a ensuite fait un stage de perfectionnement en maladies infectieuses du système reproductif et une maîtrise en épidémiologie à l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres. Depuis la fin de ses études, elle fournit des services cliniques en maladies infectieuses du système reproductif. Elle est actuellement cheffe du département d’obstétrique du Women’s Hospital HSC Winnipeg. La Dre Poliquin dirige un laboratoire humide affilié au Child Health Research Institute of Manitoba. Son principal programme de recherche, THRIVE, examine la muqueuse vaginale dans le contexte de la vaginose bactérienne, de la candidose et du VPH. Elle participe également à des études cliniques et a collaboré au programme national CANCOVID-Preg. Elle a reçu plusieurs récompenses, dont le Prix des jeunes chefs de file de l’AMC en 2020. La Dre Poliquin préside le groupe de travail en obstétrique de Shared Health au Manitoba ainsi que le comité des maladies infectieuses de la Société des obstétriciens et gynécologues Canada. Dans ces deux rôles, elle a grandement contribué à guider les fournisseurs de soins prénataux au cours de la pandémie.


CÉCILE ROUSSEAU, M.D.

Professeure du service de psychiatrie sociale et transculturelle, Université McGill

La Dre Cécile Rousseau est professeure du service de psychiatrie sociale et transculturelle de l’Université McGill. Elle a fait des études en médecine et en psychiatrie à l’Université de Sherbrooke, à l’Université de Montréal et à l’Université McGill. Elle s’est beaucoup impliquée auprès des immigrants et des réfugiés, au moyen d’interventions en milieu scolaire et de recherches de pointe axées sur les politiques. Ses recherches actuelles portent sur les programmes d’intervention et de prévention pour lutter contre la radicalisation violente. Durant la pandémie de COVID-19, elle a dirigé des programmes d’intervention communautaires à vaste échelle et a mené différents projets de recherche sur les conséquences de la pandémie sur la santé mentale dans les collectivités au Canada. 


DREW WEISSMAN, M.D.

Professeur, Chaire de recherche sur les vaccins de la famille Roberts, Perelman School of Medicine, Université de Pennsylvanie

Drew Weissman, M.D., Ph. D., est professeur à la Perelman School of Medecine de l’Université de Pennsylvanie. Il a obtenu sa maîtrise et son doctorat à la Faculté de médecine de l’Université de Boston. Le Dr Weissman, en collaboration avec la Dre Katalin Karikó, a découvert que les nucléosides modifiés de l’ARN avaient la capacité de supprimer l’activation des récepteurs innés du système immunitaire et d’améliorer la traduction de l’ARN messager contenant certains nucléosides modifiés. La plateforme vaccinale à ARN messager avec nucléoside modifié encapsulé dans des nanoparticules lipidiques créée par le laboratoire du Dr Weissman est utilisée dans les deux premiers vaccins approuvés contre la COVID-19 (Pfizer/BioNTech et Moderna). L’équipe du Dr Weissman continue de mettre au point d’autres vaccins qui déclenchent de puissantes réponses des anticorps et des cellules T à partir de vaccins à ARN messager. Le laboratoire du Dr Weissman élabore aussi des méthodes pour remplacer les protéines génétiquement déficientes, modifier le génome, et cibler des cellules et des organes spécifiques à l’aide d’ARN messager encapsulé dans des nanoparticules, y compris les poumons, le cœur, le cerveau, les cellules CD4+, l’ensemble des cellules T et les cellules souches de moelle osseuse.

Cliquez ici pour réserver votre place à cette conférence virtuelle sur la COVID-19.